Carapace ?

Y’a rien qui dépasse de ta carapace.
Vaurien ou vorace, personne te tracasse, rapin ou rapace, curieux ou coriace.

Et qu’est-ce qui se passe sous ta carapace ?
Tu fais des grimaces, des mines ou des grâces, seul devant ta glace ?
Mais quand tu t’carapates au fond des Sargasses, – mince ! – y a ta carapace qui croche à tes pinces, qui te colle aux pattes et suit ta carcasse !

Jamais tu t’en lasses ?
Avoue qu’ça t’irrite, j’vois bien comme t’hésites quand j’te rends visite.
Dis-moi : si j’insiste, tu m’f’ras une ‘tite place
sous ta carapace ?

* * *
Poème-du-dimanche écrit pour le jeudi-poésie chez Asphodèle.

38 commentaires

  1. Joli le poeme en « asse »
    (Et pas facile )

    Poète du dimanche ou du Parnasse ?
    Qui se cache derrière cette carapace?
    Un escargot mais sûrement pas une limace 🙂

  2. Très efficace, ce poème 😀 Le destinataire sera-t-il assez perspicace pour te laisser une petite place ? J’espère qu’il n’a pas un coeur de glace et qu’il t’accordera grâce sans faire de grimace !
    Bonne journée 😀

  3. ouf, j’ai cru, quelle con… asse, que c’était le thème de l’agenda qui repasse. Mais c’est sans compter sur le Dodo qui jamais ne lasse, et son imaginaire bourré comme une paillasse ! Pff… c’est durasse, de bon matin, poil à la godasse.

      • l’idée m’a effleurée en lisant tes mots mais je ne déflorerai pas le mystère de ces mots, on ne prend pas les coriaces de face, on les enlace ou bien les embrasse, faut de l’ audace ou bien le nez on se casse.

  4. allez, je suis tortue, dit-elle
    mais si tu es tenace
    peut-être trouveras-tu
    la toute petite faille
    vers la toute petite place
    où s’insinue le sable
    quand il se fait tendresse
    et ça c’est un grain à la fois

    • Lol, je me disais la même chose ce matin.
      Alors je profite que je passe par là pour caser ma mienne, de demande d’agenda, et je repasse dimanche, sauf si carnet tu édites samedi, auquel cas je repasse samedi aussi, mais bon, ok pour dimanche. Nan nan, je mets pas la pression, mais pas du tout…
      Ayayaille, je me demande bien… Je suis curieuse… J’ai le muscle de l’imagination qui s’entraîne déjà à imaginer ce que l’œuf du Dodo va sortir de son chapeau. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.