Archives de Catégorie: bestiaire

  1. Noé dans la nuit

    37

    15/01/2017 par carnetsparesseux

    La nuit où, l’insomnie aidant – et mon chat Mimosa pesant sur mon nombril – les yeux perdus dans les …
    Lire la suite

  2. La dernière chasse (6)

    35

    15/10/2016 par carnetsparesseux

    Aussi offusqué par cette agression inouïe – Quoi ? On ose lui lancer des bogues ? On rit ? Dans …
    Lire la suite

  3. Loup aux marrons (5)

    28

    11/10/2016 par carnetsparesseux

    Aussi honteux de cette trouille incongrue qu’un renard qu’une poule aurait pris, le loup réprime un frisson nerveux et se …
    Lire la suite

  4. Souffler n’est pas jouer (4)

    25

    03/10/2016 par carnetsparesseux

    « Mais voilà comment elles disparaissent !» A cette pensée, le loup trébuche, manque tomber dans les feuilles sèches, comme parait-il Henri …
    Lire la suite

  5. Une soupe mystérieuse (3)

    46

    27/09/2016 par carnetsparesseux

    Des silhouettes écarlates ? Le loup se frotte les yeux et regarde de nouveau le sous-bois : maintenant, une myriade …
    Lire la suite

  6. Lisez loup, votez chat !

    21

    23/09/2016 par carnetsparesseux

    Adieu l’été, voici l’automne, et avec lui la récolte des textes de l’agenda ironique de septembre partagé avec l’Écrevisse ! …
    Lire la suite

  7. L’ombre rouge qui bouge (2)

    30

    20/09/2016 par carnetsparesseux

    – Rouge ? Et qui bouge ? Mais j’ai la berlue, balbutie le loup. D’abord, je ne vois pas le …
    Lire la suite

  8. Louyétuuuu !?

    41

    17/09/2016 par carnetsparesseux

    Le loup sursaute dans son sommeil. A-t-il rêvé ce cri ? Est-ce qu’on l’appelle ? Ce serait bizarre ; en …
    Lire la suite

  9. Dernières nouvelles de Noé, de l’arche et du chat

    42

    14/09/2016 par carnetsparesseux

    Laissant septembre s’enivrer de l’actualité changeante, nous aborderons des sujets moins frivoles. Tels que Noé, son arche et le chat. …
    Lire la suite

  10. Ta langue au loup ?

    43

    02/09/2016 par carnetsparesseux

    Alors en septembre l’agenda ironique voit double : il est à la fois chez l’Écrevisse et ici : deux adresses, …
    Lire la suite