Le sicaire et le galet (agenda ironique de janvier)

Décembre a laissé filer janvier qui traine la patte, et idem fait l’agenda ironique. Il étrenne l’année en passant du blog de Patrick Blanchon à celui de Lyssamara. Alors, qu’est-ce qu’ils nous proposent, l’agenda et janvier (et Lyssamara) ? De commencer par cette phrase : « Tandis que les autres demeuraient silencieux, il se mit à aller et venir, fouillant dans tous les tiroirs , d’ajouter celle-ci : « Je m’attache très facilement » et d’y glisser ci et là les mots : étendre, galet, sicaire, céphéide, ange, se revancher et revif.

Et puis ? écrire et déposer chez Lyssamara jusqu’au 25 janvier, puis, comme tous les mois, lire, relire et élire. Voilà, si j’ai bien compris. Mais le plus sûr est d’aller vérifier chez Lyssamara où tout est bien mieux espliqué.

 

***

Illustration : Eugène Trutat, Portrait de femme debout au bord d »un ruisseau, 1859-1910 ; Gallica/BnF.

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.