Espèces d’espace (l’agenda ironique de janvier)

Et voilà, janvier revient et l’agenda ironique aussi. Entre deux tournées de voeux – j’en profite pour vous renouveler les miens – et de bonnes résolutions, tout le monde s’interroge au chevet de l’année nouvelle : où on va cette fois-ci ? Et ici, pareil – mais avec moins d’inquiétude – au sujet de l’agenda (pour ceux qui de bonne foi se demandent c’est quoi, l’agenda ironique ? hé bien pour tout savoir il suffit d’aller cliquer là).

Le mois dernier, Coquelicot et cie nous a fait entrevoir des mondes invisibles (à lire et relire ici). Ce mois-ci, c’est à moi d’héberger l’agenda. Et donc, où on va cette fois-ci ? Hé bien, je vous propose d’aller explorer les :

Espèces d’espace

Petit clin d’oeil à Georges Perec ? Façon d’arrêter de se croire tout seul sur notre petite planète ? De faire un peu de place aux autres d’ici ? Ou encore de rêver à nos frères inconnus qui se promènent dans les galaxies lointaines ? Autre chose encore ? A vous de dire.

Mode d’emploi : comme d’habitude, forme libre, chanson, poème, conte, récit, tarentelle, haïku… disons quand même pas plus de 700 mots – comme d’habitude… J’apprécierai qu’on glisse sept des huit mots suivants : hippocampe, mimosa, n’importe, chat, manger, tentacule, épuiser, vert.

Il faut juste ne pas oublier de publier son texte avant le mercredi 18. Merci de déposer les liens ici, dans les commentaires. Le vote commencera le lendemain dès que j’aurai compilé les liens et mis en place la machine à voter.

Le scrutin durera une semaine, le temps pour les uns et les autres, lecteurs ou auteurs, de faire le tour des blogs en lice, de lire les différents textes et de choisir celui sur qui porter sa voix. Il sera donc clos le 25 janvier et les résultats seront proclamés illico.

Et qu’est-ce qu’on gagne ? La satisfaction d’avoir joué !

 

85 commentaires

  1. Ma foi, promis juré, cette foi, je ne m’y prends pas au dernier moment. Après ma sieste-dodo, j’étudie la sexualité des hippocampes, ça peut toujours servir…

    • la sieste est sacrée comme la procrastination ; et le dernier moment est aussi bien choisi qu’un autre pour faire… pour faire ce qu’on veut, d’ailleurs. Renard (maître) Bien(re)venu dans l’agenda-ironique !

  2. Je vais voir ce que j’ai en réserve dans la catégorie « espèce » en laissant de l’espace à mon cerveau pour voyager à dos d’hippocampe dans le bocal de ma boite crânienne.
    A très bientôt sur le tien, carnets de l’espace.
    J’ai déjà la tentacule gauche du système limbique qui embaume le mimosa ! Je doute que ce soit l’épuisement qui me guette, mais n’importe quel chat n’est pas vert lorsqu’il mange des chocolats pas trop souples…
    Mince ! Cout-circuitons, et à très bientôt pour l’édition en V.O.
    😀
    Non, je n’ai pas de court-circuit, c’est de la mauvaise foi.

  3. Cher Raphus cucullatus, il me semble que fois 2 fois prends un S à moins qu’il n’y ait un jeu de mot que je n’ai pas compris,’ça ne m’étonnerait pas’ ‘hi qui se mêle de quoi ? » et je m’en vais relire le sujet auquel je n’ai rien mais absolument rien compris :-§ et puis pour finir de commencer de râler, le 18 c’est vachement tôt ! quasiment rien ! l’espace temps rétrécit à ce point ?
    Bises nouvelanesques !

  4. C’est un grand jour, à marquer d’un pierre blanche : je participe pour la première fois à l’agenda ironique. https://desnoeudsdansmonfil.blogspot.fr/2017/01/especes-despace-lagenda-ironique.html
    Il faut remercier ma prof de ce matin qui m’a tellement ennuyée qu’elle m’a donné de l’inspiration pour écrire mon texte !!! Pour moi qui ai été étudiante à une époque du papier et du stylo à encre, c’est une jouissance incroyable de pouvoir me balader sur les blogs pendant un cours !

  5. A reblogué ceci sur La jument verteet a ajouté:
    L’agenda ironique est de retour chez Carnets 😉
    Le thème est « espèces d’espaces »
    Pour le moment je n’ai pas d’idée de texte (et pas beaucoup de temps)
    mais cela m’a rappelé ce réel du 17 Janvier 2015
    https://lajumentverte.wordpress.com/2015/01/17/aujourdhui-film-dont-vous-etes-le-heros-17-janvier/
    Mon espace a 15 ans maintenant et roule encore (enfin plutôt caha que cahin)
    Bisesssss à tous 😉

  6. Coucou, me revoilou. Heureuse de me retrouver là et de retrouver la confrérie des vaillants ironistes.
    L’espace d’un instant, je me suis crue poète et j’ai commis pour l’occasion des espèces de haïkus.. Mais ils ne seront visibles, lisables, visables et lisibles que le 12 de ce mois… parce que j’ai fait un couplé/doublé avec le Cahier des Poésies d’Asphodèle. Et que la madame, elle n’autorise pas les publications anticipées.
    Voici le lien :
    http://ecriturbulente.com/2017/01/12/giboulee-dhaikus

    Belle, bonne, douce, agréable… soirée, très cher.
    Et que l’année te soit aussi légère qu’une plume de Dodo 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.