Ce que dit l’irritante petite pomme bleue

Qu’a voulu dire l’irritante petite pomme bleue que tout le monde avait oublié ? Ça n’a aucun sens, « je ne dirai pas que c’est un échec, mais ça n’a pas marché » ! Aussi, sitôt qu’elle s’est tu, il y a un grand silence. Les feuilles, les ramilles, les racines attendent que les trois petites pommes lui répondent. L’herbe verte sur la colline ronde attend aussi, et les bosquet alentours, et même le chemin qui serpente dans la poussière jaune, et aussi la rivière qui essaie de glouglouter le moins possible à travers les cailloux du gué pour entendre la réponse des trois petites pommes. Bref, tous attendent. Mais les trois petites pommes restent coites : elles ont beau tourner et retourner ce que la petite pomme bleue a dit, ça n’a aucun sens…
Et voilà que la petite pomme bleue répète : «hé, les pommes, vous avez entendu ? J’ai dit que je ne dirai pas que c’est un échec, mais que ça n’a pas marché. »
Alors la petite pomme rouge répond : Mais si c’est un échec, c’est que ça n’a pas marché. – Et si ça n’a pas marché, ça ne peut pas ne pas être un échec, continue la petite pomme verte. La petite pomme jaune dit à son tour – Non, petite pomme bleue, de quelque façon qu’on le tourne, on tourne en rond. – Vous avez raison et vous avez tort, toutes les trois, répond alors la petite pomme bleue. Je veux dire, pour le courage l’une de l’autre, les fleurs, l’incendie, et voyager jusqu’à la cour du roi, vous avez raison ; mais si on parle de renoncer et de rester ici vous avez tort, et vous avez tort aussi quand vous croyez que c’est le roi qui vous a renvoyé ici, et doublement. »
La petite pomme verte et la petite pomme jaune deviennent blême en entendant cela. Mais la petite pomme rouge, qui se méfie, tique : Et toi, petite pomme bleue, suspendue à ta branche, tu n’es même pas allée jusqu’au château du roi Pépin, mais tu sais que ce n’est pas le roi qui nous a renvoyé ici ?
– Là, tu as raison, et deux fois, répond la petite pomme bleue. Mais tu as tort, aussi. Avant de devenir vraiment toute rouge, écoutes-moi : tu as raison, je ne suis pas allé avec vous jusqu’au palais du roi. Et tu as aussi raison, car je sais que ce n’est pas le roi Pépin qui vous a renvoyé ici. Vous vous rappelez, quand il vous a dit « Petites pommes, c’est une jolie chanson que vous nous chantez là » ?
– Oui, répond la petite pomme jaune. La petite pomme verte dit : il a ajouté «c’est même une très jolie chanson. Vous pouvez être fières de vous.» Et ce sorcier nous a renvoyé ici en disant « C’est seulement dommage que vous n’ayez pas quitté votre branche de pommier », conclut la petite pomme rouge. 
– C’est là que tu te trompes, petite pomme rouge ; ce n’est pas le roi Pépin qui vous parlait, c’était moi. »
La petite pomme bleue, le roi Pépin ? Éberluées, qu’elles sont, les trois petites pommes, en entendant ce que dit la petite pomme bleue. Éberlués, qu’ils sont, les bosquets alentours, le chemin qui serpente sur le dos rond de la collines, les nuages dans le ciel, et éberluées itou, les ramilles et les feuilles, et l’herbe verte les racines et la rivière !

Et puis la petite pomme jaune dit à mi-voix : 
C’était donc ça, ce ton un brin grinçant et moqueur, qu’on avait l’impression d’avoir déjà entendu ! – Alors ce n’est pas le roi sorcier, petite pomme bleue, c’est toi qui nous a rappelé ! – Mais pourquoi nous as tu rappelé ? Tu es jalouse !?  – Je ne vous ai pas rappelé, vous n’êtes jamais parties d’ici. Votre chanson parle de vous, pas du reste du monde. Elle n’agit pas sur le monde, seulement sur vous. Les autres, c’est une autre chanson. »

En entendant cela, les montagnes dans le lointain frémissent sur leurs racines de pierre, et les bosquets alentours tremblent, tandis que le ruisseau manque s’étrangler sur les cailloux du gué, l’herbe se hérisse sur le dos rond de la colline, les branches du pommier tanguent et ses feuilles bruissent d’émotion ! Si la petite pomme bleue a raison, ça veut dire que chacun a sa propre chanson ? Alors les montagnes ont leur chanson, les feuilles la leur, les bosquets et l’herbe aussi ? Ce doit être magnifique quand on sait toutes les entendre ! Il faudrait être attentif à tellement de choses, tellement de sons éparpillés…
Les trois petites pommes tremblent aussi, mais pour une autre raison :
« C’est vrai, songe la petite pomme jaune, c’est quand on chantait le dragon qu’on l’a vu apparaître devant nous, et c’est en chantant l’envol qu’on s’est envolé sur son dos écailleux, et en chantant le château et les archers et le compotier qu’on a survolé le château, reçu des flèches et fait tomber le grand vaisselier dans les cuisines royales
– Oui, dit la petite pomme rouge dans un murmure, la petite pomme bleue a raison : qui d’autres que des pommes pourraient vouloir casser un compotier ?
– Mais alors, on a tout rêvé ? On ne partira jamais d’ici, demande la petite pomme verte ?
– Non, votre chanson est valable pour vous. Elle vous fait pousser, mûrir, non ? Alors elle fait de vous ce que vous voulez, vous pouvez être l’incendie, la fleur et le courage. Tout à l’heure,  ça n’a pas marché parce que vous avez voulu changer le reste aussi. Mais je vous l’ai dit et je ne sais pas mentir : aussi vrai que vous êtes des pommes, et des pommes qui chantent, vous pouvez aller à la cour du roi.
– Mais nous revoilà au point de départ, disent les trois petites pommes : on est des pommes, et des pommes qui chantent, alors comment convaincre un dragon de nous emmener ? »

 

encore  encore à suivre (mais on approche de la fin)

***

7e épisode du conte pour l’agenda ironique de février et de mars.

illustration : enluminure, Dragon, fleurs et fraises, XVIe siècle,  Bibliothèque municipale de Toulouse/Gallica

35 commentaires

  1. Houlalalalalala… je suis en retard de 7 épisodes.
    Normal, je ne suis pas venue te rendre visite depuis des lustres.
    Allez, je vais m’enquérir de l’histoire de la petite pomme bleue.
    Surtout que j’aime tant les histoires que tu ME racontes… et que je ne lis pas ! 😳🥺

  2. La petite pomme bleue était très logique et très particulière … et le Comté s’étonnait d’elle.
    (et sacrée version de la théorie des ensembles que vous nous présentez là)
    🙂

  3. Superbe réflexion philosophique, Carnets Paresseux.
    Je les adore tes petites pommes verte, rouge et jaune (et bleu). 🍏🍎.
    Mais dépêche toi de conclure ton histoire, sinon tu devra faire un pont avec l’Agenda Ironique d’Avril 2020 (ce que j’en dis, c’est pour toi, moi, ça ne me dérange pas d’avoir régulièrement des nouvelles de tes trois petites pommes.)

    • Merci ! je pense que les petites pommes sont bien parties pour vivre un troisième agenda ! pourtant, au début ça devait faire un seul épisode, mais tu sais ce que c’est, dès que ça chante il faut au moins trois actes de plus !!
      et la petite bleue est bavarde en diable !!!

  4. Bon jour Carnetsparesseux,
    Diantre ! Je pensais lire la conclusion ou la morale de cette histoire qui va me faire tourner pomme en cidre 🙂 En tout cas, j’ai l’impression qu’il se dessine une fin à la Ésope … 🙂
    Max-Louis

    • Merci Max-Louis. Moi aussi j’aimerai bien lire la conclusion (la morale, je n’y crois pas trop…)de cette histoire… mais comme dit le proverbe, quand les pommes sont lancées, il faut attendre qu’elles retombent 🙂

    • mais alors, qui sont les trois petites pommes verte, jaune et rouge (la rouge doit être mars, mais les deux autres ??)
      et la colline ronde, la voie lactée (ou alors c’est la rivière glougloutante…) ; bref, toute une cosmographie a redessiner 🙂

  5. Ohlala, ça devient compliqué, j’en ai la tête pleine de pommes, dont une orange, à moins que ce ne soit une orange, justement. Et je sens la pression pour écrire une suite de Grande et Petite à la hauteur de celle-ci. Je vais y réfléchir, nom de l’herbe bleue. La série n’est pas dans mes habitudes, mais au diable l’habitude.

    • c’est pourtant tout simple : il y a trois pommes, des ramilles, des feuilles, des racines, de l’herbe et une colline ronde, les trois pommes chantent et puis voilà ! le reste, c’est du vent dans les branches 🙂

      non, en vrai, j’ai fait trop compliqué ???

  6. Moi aussi elles me tournent la tête ces petites pommes qui chantent. J’espère rester debout sans tomber dans les pommes sinon on tournera en rond!
    J’attends une fin comme un bouquet final de feu d’artifice, pas moins 😉

  7. C’est beau les rêves, ça a ni queue ni tête parfois (pas comme les dragons) mais ça fait voyager, seulement ya toujours des gens (ou une pomme bleu) qui sont là pour nous ramener les pieds sur terre (ou nous maintenir la queue à la branche) et nous ramener à la dure réalité qu’est la vie et tous les pépins qu’il faut éviter 😉 Par pitié ne les fais pas rôtir à la flamme de la gueule du dragon ! je le vois bien se transformer en lapin de Pâques pour apporter des pommes de couleurs aux enfants (pour changer un peu)… ❤ Je suis cette aventure un peu comme un enfant qui attend son nouveau magazine 😉

  8. Je pense à « Ubik »: « Je suis vivant et vous êtes morts », sauf qu’ici, tout cela est moins dramatique et est porté par des individus bien plus raisonnables et bien élevés. Décidemment, je ne dirais pas que ce conte est un triomphe, mais ce qui est sûr, c’est qu’il marche !

    • Merci Julien ; il va vraiment falloir que je lise Philip.K.Dick !!
      sais-tu qu’il m’a fallu un moment pour me rendre compte que ta dernière phrase était un écho à la phrase de la petite pomme bleue ? je dois être fatigué 🙂
      (au passage, cette petite pomme bleue cite le président de la république française, mais tout le monde fait semblant de ne pas le voir 🙂 )

  9. Et dire qu’on va continuer à l’écouter cette petite pomme bleue…Pendant ce temps, Thérèse et Onésime n’en finissent pas d’attendre.
    🧶

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.