Le courage des fleurs et de l’incendie (agenda ironique de mars)

Voilà février, le petit mois qui fiche le camp, et mars illico se radine. L’agenda ironique passe donc sur le blog de Joséphine Lanesem, Nervures et entailles, qui nous invite à parler du courage de l’une et de l’autre, de fleurs et d’incendie. Mais z’encore ? S’agit de reprendre la belle maxime du féminisme radical sud-coréen, « nous sommes le courage l’une de l’autre » et d’en faire la thématique d’un conte, le vers d’un poème, un discours militant, une analyse de la vertu, ou du vice, la répartie d’un dialogue. Et de parfaire l’affaire à l’aide d’anaphores et de chiasmes entrelacés. Et, éventuellement, de glisser un autre slogan du même mouvement : « Nous ne sommes pas des fleurs, nous sommes un incendie ». 

Yapluka !

Mais avant, le mieux, c’est d’aller tout mieux lire chez Nervures et entailles

***

Illustration :  Lucie Marcelle en cartomancienne, 1924. Agence Rol,  BnF/Gallica.

11 commentaires

  1. Bon jour Carnetsparesseux,
    Je me demande si les hommes sont autorisés à s’exprimer sur un sujet d’un  » féminisme radical sud-coréen » ?
    (De toutes façons je n’aime pas les radicaux et autres extrémistes …)
    Max-Louis

  2. Jolis arms et doigts agiles.
    Est à dire que le féminin aura les cartes en main ?
    Aux agendatistes de jouer (et aux autres de patienter jusqu’au 26)!

  3. […] Voici pour ma participation à l’agenda ironique de mars, sur le thème ( t’aime) des femmes, le courage des fleurs et de l’incendie : pour toutes les explications du thème du mois : LA chez Joséphine du blog Nervures et Entailles ou ICI chez carnetsparesseux […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.