Les petits poissons sont-ils indociles ?

[____]________Ayu___[...]Utagawa_Hiroshige_btv1b105093203_1

les petits poissons
sont heureux dans l’eau
l’horizon est vague
vaguement salé.

Les pêcheurs assis en rang sur la rive
arrivés très tôt dans la matinée
nez au vent, bottés, tellement terriens
rien que pour pêcher les petits poissons.

Sont-ils indociles ?
Silures, carpes et raies
s’raient des proies faciles
s’ils ne savaient pas
passer les filets.

Fi ! les pêcheurs sifflotent de colère !
l’air bien connu : « bougre d’imbécile,
si les petits poissons
sont heureux dans l’eau,
l’eau de la marmite bouillira bredouille ! »

***

Petit poème du dimanche en simili-boustrophédon (chaque début de vers redouble la fin du vers précédent).
illustration : Utagawa Hiroshige, BnF/Gallica

24 commentaires

  1. C’est plus un maraboudficelle qu’un boustrophédon.
    Un boustrophédon se lirait
    Les petits poissons
    l’eau dans heureux sont
    L’horizon est vague
    Salé vaguement …

    (Ça peut le faire aussi… 😉)

    Bonne soirée, Carnets Paresseux.

    • toutafé ! pour le boustrophédon, j’aurai du le mettre en page de cette façon :

      Les pêcheurs assis en rang sur la rive
      matinée la dans tôt très arrivés
      nez au vent, bottés, tellement terriens
      poissons petits les pêcher pour que rien.

      ce qui aurait désorienté le lecteur ! cela dit, ça doit exister les phrases qui se lisent dans les deux sens…

  2. Bien sûr que cela existe, il y a même plus fort, les phrases qui se lisent dans les deux sens, avec les mêmes lettres ! (Exemple : Esope reste ici et se repose).
    Les travaux de l’Oulipo en sont pleins, et Georges PEREC ou Raymond QUENEAU ont pratiqué le boustrophédon (c’est d’ailleurs pour ça que je connais.)

  3. Quand je booste trop, fais donc l’édredon, je rencontre Mustapha qui sort du phalanstère, c’est une véritable mystagogie : portrait de poésie pas si paresseuse que ça ! 🙂

  4. Un boustrophédon, que j’aime le mot, même si c’est un maraboutdeficelle, au final 🙂 ! C’est drôle de lire ça aujourd’hui car j’avais découvert plein de jolis mots de la même veine dans mon livre de l’Esprit français il n’y a pas plus tard qu’avant-hier :). Comme toujours, un délice à lire deboutenbout. 🙂

    • L’air de rien, tout se tient chez Ecri-pas-si-turbulente,
      N’ont pas de pattes ces poissons-là et pourtant, sont bien plus droits dans leurs bottes que d’autres plus terriens.

Répondre à Valéry Sauvage Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.