Tous[se] au musée (agenda ironique de mai)

Hasard du calendrier -l’ironie fait bien les choses -, voilà que le musée des Arts et des Mots rouvre, comme les autres parait-il mais avant eux, pour une rétrospective perspective ! Venez voir, lire et admirer cette exposition unique réunissant les oeuvres de  Paul Asthi-Caux,  Frédérique Mozières, Georgios Ilyfekuoi, Jeff Koons (de Bruges),  l’Achrome anonyme (de Bruges idem) et le Musée imaginaire et familiale de Patchcath, oeuvres chinées par les agendistes ironiques sous la houlette de Monsieur Constantinescu, conservateur des Arts et des Mots.

En tout cas, c’est ce que j’ai compris. Pour en être sûr, c’est chez lui qu’il faut aller pour vérifier, voter et choisir l’agendiste qui prendra la suite et le mois ironique de juin !

* * *

Illustration : Antonin Mercié, peintre,dans son atelier, 1908. Agence Rol,  BnF/Gallica.

 

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.