« Comme tu as de grandes pattes… »

« Loup, comme tu as de grandes pattes…», dit la gamine d’une toute petite voix.
Ses grandes pattes enfouies dans la neige, le regard perdu vers l’horizon qui s’éclaire, le loup ne répond pas.

La fillette reprend son souffle – un petit nuage buée oscille devant son nez – et continue : « Comme tu as de grandes oreilles pointues… »
Les grandes oreilles du loup, sous leur bonnet de neige étincelante, ne bougent pas. La fillette s’étonne : bien la peine de le flatter, ce loup. bon, il faut peut-être insister. Elle s’impatiente – il veut faire son indifférent ? – et enchaîne : « Comme tu as de grands yeux jaunes… »
Peine perdue : les grands yeux jaunes du loup – enfin, ce qu’elle en entr’aperçoit entre les flocons de neige qui se sont remis à tomber – restent tournés vers l’horizon des cimes et des monts lointains. Non mais quel goujat ! Alors, en colère, elle lui crie : « Loup, idiot de loup, comme tu as de grandes dents de lapin !!! »

Surprise par sa propre voix qui porte dans l’air glacé de l’aube et revient en écho pin…. pin… entre les sapins et les rochers, elle sursaute !!! et puis le cœur lui cogne quand elle comprend avec un temps de retard qu’elle a peut-être un peu exagéré – se moquer des dents d’un loup affamé n’est pas la meilleure façon de se tirer d’affaire !
Mais le loup n’a pas bougé d’un poil gris : et même, la neige commence à recouvrir son échine et lui fait un drôle de petit bonnet blanc entre les oreilles…
Intriguée, la fillette s’approche d’un pas. S’arrête. Ramasse une poignée de neige et pétrit une boule bien compacte. Elle s’enhardit – encore un pas, puis un autre. Prête à battre en retraite – le loup pourrait bien lui tendre un piège… – elle lance sa boule de neige qui tombe pile devant la gueule du loup. Toujours rien… ah, si : un faible grondement sourd de sa gueule entr’ouverte. Alors, oubliant toute prudence, elle se penche sur la bête. Mais ? Il ronfle !! Quel mufle ! Il la laisse toute seule dans la forêt enneigée juste pour piquer un somme !

Elle trépigne de colère dans la neige froide, et puis soudain s’arrête : mais c’est l’occasion rêvée !! elle va le laisser là et rentrer chez Mère-grand, et tant pis pour lui. Oh, la tête qu’il fera en se réveillant ! Alors, elle s’éloigne à grand pas. Enfin, de grand pas pour d’aussi petits pieds au bout d’aussi petites jambes, empêtrées – les petites jambes – par l’épaisse couche de neige qui masque le chemin.

 

 

encore à suivre !

***

9e épisode du feuilleton de Noël.

Illustration : New York public library, digital collections.

 

16 commentaires

  1. Elle ignorait que tous les hôtels, depuis un certain temps, avaient changé leurs enseignes « Au lion d’or » par « Au loup-yéti ».

    Sans doute trop d’étoiles des neiges lui avaient-elles obscurci son regard plus forestier qu’urbain.

    ****

    • Ha mais non, le loup ne veille plus : il dort 🙂
      mais sinon, oui, partir courir la forêt enneigée, c’est complétement pas raisonnable de la part de la gamine !

  2. Bon jour,
    J’espère qu’elle n’a pas trop de lieues à parcourir … mais le Loup a peut-être un sixième sens … aura-t-elle le temps d’arriver chez mère-grand ?
    Max-Louis

    • Vous voulez dire : qu’elle court chez Mère-Grand, et que le Loup qui court plus vite arrive avant elle…; et puis une sombre histoire de chevillette, de chute de chevillette, de « comme tu as de longues dents » et tout ça ? ça me dit vaguement quelque chose 🙂
      Mais bon, je ne pense pas qu’on puisse raconter tout ça avant Noël !
      il faut mieux s’y préparer, la petite n’a plus que deux épisodes devant elle (et le lecteur aussi).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.