La nuit girondine (petite redif de l’été)

10

31/08/2019 par carnetsparesseux

 

L’étoile s’enfuie. Le feu seul est en joie.
La terre enfouie, le feu étreint la nuit.
Haut perché, la lune est aux abois.
Le feu mange et l’air et la nuit.
Tout le ciel est nu et froid,
ici bas on s’ennuie.
Là-haut, je la vois,
l’étoile enfuie.
Tu la vois ?
Partie,
Là.

 

 

 

* * *

Aout s’achève doucement, voilà une dernière redif’ : un girondeau écrit il y a quatre ans pour Zazipo à partir d’un texte de Jacques Jouet. Ce cousin du rondeau comporte 11 vers et 66 syllabes ainsi réparties : un premier vers de 11 syllabes, un deuxième de 10, un troisième de 9, jusqu’au 11e vers d’une seule syllabe. Le huitième vers reprend les quatre syllabes initiales. Il paraiit que j’ai un peu bousculé l’alternance des rimes masculines et féminines (j’ai beau faire, je n’y comprends rien).

illustration : Tarot de Marseille, Jean-François Tourcaty, 18e siècle.  BnF/Gallica

 

10 réflexions sur “La nuit girondine (petite redif de l’été)

  1. juliette dit :

    je vois une lumineuse pyramide fort joliment construite et à son bout l’étoile 🌟

  2. victorhugotte dit :

    Cette carte qui refait sin apparition… je suis sure que c’est de bon augure. Joli triangle mathematique dans le ciel.

    • c’est vrai, la carte est de retour ! ça me fait penser que j’avais envisagé un feuilleton avec toutes les cartes d’un tarot.. et que je ne l’ai pas fait 😦

      • victorhugotte dit :

        Il me semble que je t’avais répondu que c’était un projet ambitieux – mais approuvé. Il n’est jamais trop tard. En tout cas, ce serait plus facile que le nouveau sujet… Là je suis sur autre chose, mais c’est une idée tu tonnerre !

  3. Frog dit :

    J’admire, cela va sans dire, la prouesse technique, mais bien plus le fait qu’elle n’ait en rien étouffé la beauté du tableau et le souffle un peu trop frais de la nuit. Tu es très fort !

  4. celestine dit :

    Ah
    Vraiment
    Quel bonheur
    Quel grand talent
    Ce texte est parfait
    Et il coule de source
    Oui vraiment c’est une joie
    Sans mélange et je le redis
    Ce texte est parfait assurément
    Tu nous as charmés pendant tout l’été
    Et au nom de tes lecteurs je t’en sais gré.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  5. Leodamgan dit :

    Très joli et habile à la fois. Mais tu nous as habitués à ce genre de prouesse!

  6. Vérojardine dit :


    J’adore, cette légèreté et cette forte présence … les astres de la nuit quoi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :