Le bout de la route (agenda ironique d’août)

Poster un commentaire

28/08/2019 par carnetsparesseux

Plus de doute, le mois d’août touche au bout de sa route et dans le même élan l’agenda ironique proposé par Bastramu (rappelons qu’il y fallait cinq objets abandonnés dans une voiture embouchonnée sur la route sous la chaleur de l’été et un clin d’oeil à l’Ile Mystérieuse de Jules Verne) fait de même ; en sept étapes, comme l’idem Nationale, voilà les contributions par ordre d’arrivée: Dominique Hasselmann (Métronomiques) – SUV qui peut (la vie) ; Mathurinades et coquecigrues – Trop mortelle la décapotable !  ; Grain de sable – Embouteillage romain / Roman slowdown ; Différence propre et singularités – Mouiller le maillot ; Carnets paresseux – Voir la mer;  Bastramu – Highway to hell ;  Poésie de nature – Paysage d’août.

Pour voter pour vos trois textes préférés et désigner la ou le volontaire de septembre, c’est par ici jusqu’au samedi 31 août.

 

 

* * *

Illustration : Monument à l’automobile devant le salon du même nom, agence Rol, 1927.  BnF/Gallica.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :