Le grand poisson animé dans le ciel

 

En novembre dernier, j’avais posté ici un petit conte en queue de poisson écrit en écoutant de la musique jouée par un ami. Et voilà qu’en retour cet ami musicien l’a lu à haute voix, ce conte, puis enregistré et confié à une amie illustratrice qui l’a mis en images qui bougent. Et c’est ainsi qu’aujourd’hui j’ai le plaisir de vous proposer de ne rien lire mais de regarder et d’écouter cid’ssus !

 

68 commentaires

  1. J’ai adoré !
    La musique, le texte, la voix et aussi ces merveilleux dessins qui s’épousent si bien avec le reste.
    Vraiment très très beau, merci cher dodo.
    Voilà qui réconcilie avec la vie, comme on dit !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

  2. Merveilleux. Dans ce petit film d’animation, l’association de vos talents à tous les trois est parfaite. C’est le genre de spectacle qui me réconcilie avec le monde, que je trouve souvent si dur.
    Merci pour ce beau partage. 🤩

    • Merci Marguerite ; oui, le monde est trop souvent très dur ; ici, on a juste essayé, un peu par hasard (je veux dire sans préméditation), de s’offrir un petit coin de rêve en bande organisé.

  3. Très réussi ! La grande simplicité du texte est bien conservée par le travail vocal – d’une délicieuse « lenteur ». Images et musique complètent bien les mots, exercice pas facile.

    Bravo à tous !

      • La différence entre « lire un texte » et « donner à entendre » un texte, simplement (et à voir aussi, par ailleurs) ! Et ici c’est clairement abouti!

  4. très belle collaboration, un beau projet artistique scintillant. C’est ainsi que les poissons – euh, les ruisseaux – font les grandes rivières. Je demanderais bien à Luby : dis Luby, dessine-moi un béluga ! Cela m’a fait songer à ma poésie. Merci Jérôme !

  5. Superbe! Pouquoi la poesie serait elle reservee aux enfants! Simplement merveilleux. Et puis la barbichette parfaite et l’oeil lunaire! Et l’etoile scintillante! Et les lumieres aux fenetres… et… bref, 20/20.

  6. Je ne peux que me joindre au chœur qui précède – c’est vraiment un très beau moment de poésie vespérale, on sent la brise de mer, les illustrations et la musique servent merveilleusement le texte (et vice versa). Bravo !

      • Eh bien, voilà le bout du nez d’une prochaine histoire, peut-être ? Mes enfants ont aimé un livre intitulé 999 Grenouilles, où lesdites grenouilles se retrouvent un moment à traverser le ciel suspendues aux serres d’un aigle, avant de retomber, quelle chance, dans un étang. 😀

    • merci m’sieu !
      sans doute un poisson lune.
      à la base, c’est venu de l’idée que si les nuages se formaient par condensation au dessus de l’océan, il n’était pas impossible qu’un poisson ou deux montent avec l’eau 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.