Le dernier avant le premier – de l’an

4

27/12/2018 par carnetsparesseux

Voilà qu’une fois encore l’agenda ironique, à force de poursuivre sa course dans la nuit des pôles – et jusqu’à Zuydcoote  ! – a accumulé une r’Ondelette collection de dix-sept textes.

Parce qu’il avait dit ça, (qui il ? quoi ça ? faudra lire pour savoir) derrière la page, on entend la neige tomber doucement ; sur l’avers, on croise tout un bestiaire, Onésime au pingouinzoo, un triple Chat noir, un canard sur l’önd hargneux comme seul le Zébul’önd l’est, bref une dynastie de mo[r]ts bien vivants qui chantent l’épopée du Pingouin

Après l’Avent (il y a maintenant l’après) . Alors, à force de courir, fatamalice,  il faut bien arriver et déremballer les cadeaux.
Les voulez-vous lire, ces cadeaux ? Même et surtout imparablement fragiles et soufflés, ne perdez pas une seconde d’inattention à vous tortiller sur les braises de l’agenda, mais filez – et ça vaut aussi si on veut se proposer pour animer le prochain agenda ironique –  chez Patchcath, et sans perdre de temps, jusqu’à l’année prochaine.

 

***

illustration : le président Doumergue au salon des arts ménagers. agence Rol, 1927. BnF/Gallica

4 réflexions sur “Le dernier avant le premier – de l’an

  1. C’est assez jubilatoire même si je n’ai pas tout à fait compris tous les ressorts de cette composition collective. Il y tant de fantaisie, d’humour, de joyeusetés où se planque une inestimable mélancolie.

    • Merci ! Je ne suis pas sûr non plus d’avoir saisi tous les ressorts (je serais même plutôt convaincu de ne pas avoir saisi 🙂 ) mais je crois que Fantaisie et Mélancolie sont là pour longtemps.

  2. La politique est vraiment le salon des arts… du « ménager » : la droite, la gauche, les gilets jaunes, les gyros bleus, les parkas, les vestes, les stylos rouges, les bouées de sauvetage, les automobilistes, les cyclotouristes, les encyclopédistes – voire même les blogueurs… !

    Bonne année 2019 avec toujours autant de paresse !!! 🙂

    Dominique

    • Oui, on trouve de tout et de toutes les couleu.v.r.es chez la bonne samaritaine politique, qui promet pour l’an prochain des vestes électorales et réversibles à foison !
      Personnellement, je ne lui demande que de la paresse pour encore un an 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :