Vue de la fenêtre

21

09/10/2018 par carnetsparesseux

Je regarde par la fenêtre,
innocemment,
depuis dedans, je vois dehors
parfois, dehors, bigle dedans.

De la fenêtre, on me regarde
inversement,
de dehors si je suis dedans
et de dedans zieute dehors.

Mais elle, elle, la bonne fenêtre
également
prise entre rideaux et volets
que sait-elle de l’univers ?

Inversement,
que sait-elle de mon destin ?
Voit-elle seulement le dessin
en points de croix du voilage ?

Elle a beau tourner ses carreaux
innocemment,
aussi bien dedans que dehors
elle ne voit rien de rien du tout.

Et pourquoi voudrait-elle savoir
quelque chose du monde ou de moi ?
elle qui est tout simplement,
également
aussi bien dehors que dedans.

***

ilustration : Mme Lambrino et son fils Mircea à la fenêtre du lycée Michelet, 1926. Agence Rol, gallica/BnF.

21 réflexions sur “Vue de la fenêtre

  1. gibulène dit :

    je n’avais pas pensé à l’encéphalogramme plat des fenêtres ! ça n’est pas une vie pour elle, quand tu sais qu’en plus l’hiver elles ont froid d’un côté et chaud de l’autre et qu’elles inversent la tendance l’été, elles vivent une galère permanente……….. Pour leur bien-être peut-être pourrait-on s’en passer 😀

  2. jobougon dit :

    Serait-ce une fenêtre Miro ?

  3. celestine dit :

    Etre aussi bien dehors que dedans…c’est beau, le rêve d’une fenêtre. Ça fait envie ! 😉
    •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

  4. Le fils Mircea devait rêver à l’Iliade et l’Odyssée (une fenêtre vers le paradis grec antique)… 🙂

    • il y a des jours où rêver d’Odyssée ne peut qu’être salutaire. Même si le fils Mircea n’est là que par le hasard de Gallica (et l’oeil de lynx de l’agence Rol)

      la photo est-elle une autre forme de fenêtre ?

  5. L'Ornitho dit :

    C’est tout vu !! Et pour la fenêtre c’est « toujours carreau ».

  6. J.C.Auteure dit :

    Bel effet de miroir et de renvois qui parcourt tout ce texte, avec cette fenêtre comme un Janus, point de passage entre soi et le monde extérieur. J’aime ta plume décidément !

  7. faudrait penser à demander à la fenêtre du film « Fenêtre sur Cour »!

  8. Leodamgan dit :

    J’ai lu quelque part que les fenêtres sont des doubles miroirs sans tain.

  9. Caroline D dit :

    alors le rêve que d’être
    un jour peut-être une fenêtre…

  10. La fenêtre est le seuil pour moi de toute poésie, elle fait le lien entre soi et le monde, elle est une invitation au regard, à l’ouverture, à l’intériorité. Merci pour ton poème léger et si juste, comme toujours! Heureuse de pouvoir prendre 5minutes pour passer du côté du monde paresseux, heureuse de retrouver tes carnets et leur sourire en coin.

  11. cerisenature dit :

    Trop drôles vos jeu de mots ! On se re (verre) a bientôt dans un nouveau poème j’espère ! ;P Moi aussi je  » participe  » aux jeu de mots ! 🙂

  12. iotop dit :

    Bon jour,
    Deux regards de trois strophes et les questionnements … en fait qui regarde qui ? Les yeux de la fenêtre sont aussi miroirs … 🙂
    Max-Louis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :