La plage

30

07/07/2018 par carnetsparesseux

 

Brûlante, la plage plonge
dans la vague fraîche
une longue langue de sable.

 

 

 

* * *

Été et presque canicule obligent, un haïku rafraîchi.

illustration :東海道五十三次之内. [18], 興津 興津川 / 広重画.

30 réflexions sur “La plage

  1. J’adore +++ Une véritable invitation à la paresse!

  2. celestine dit :

    Attention aux haïkus de soleil !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

  3. almanito dit :

    Une terrible soif vite assouvie!

  4. juliette dit :

    comme un animal assoiffé, j’aimerais y brûler mes pieds puis les y désaltérer …

  5. Caroline D dit :

    quand d’ordinaire on dit que la vague s’avance
    un p’tit vent à l’envers qui vient rafraîchir l’âme…

  6. Leodamgan dit :

    On y plongerait volontiers aussi!

  7. gibulène dit :

    yep, et petite allitération au passage ! plein de fraîcheur ce haïku estival

  8. iotop dit :

    Bon jour,

    Sablé égoïste
    A la plage dénudée
    Beauté du saint Grain

    Max-Louis

  9. Joli ! On adore que vous nous tiriez la langue ainsi ! 🙂

  10. un petit crabe fragile
    pour éviter
    le loup moucheté
    y cherche asile

  11. 'vy dit :

    Une vision originale et très agréable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :