Blanche quoi ?

La haute silhouette du Roi tout de noir vêtu se penche sur le berceau où dort la petite Princesse. Un sourire rose éclot dans sa barbe grise : teint blanc, lèvres rouges, boucles noires, la fillette est bien telle que Marraine la Fée l’avait annoncée.
Mais ?
Aurait-il la berlue ?
Il fronce le sourcil, défait tout doucement le bonnet brodé qui ceint la petite bouille ronde. Et ce qu’il voit ne lui plait guère :
La peau de la Princesse est blanche, oui, mais blanche comme un fromage !
Ses lèvres sont rouges comme pelage de renard !
Et ses cheveux ? Ils ont l’éclat sombre d’un plumage de corbeau !

Alors, le Roi se redresse, convoque Chambellan et Nourrice et gronde à faire trembler les remparts :
« Qui a trouvé malin de lire des fables de La Fontaine à la pauvre Reine ma épouse ? Marraine la Fée avait bien dit Perrault, ou Grimm à la rigueur ! »

Dans sa chambre en haut de la plus haute tour, Marâtre sourit à son miroir.

 

 

***

 

illustration : Enluminure, Johannes Reuchlin, Vocabularius breviloquus, 1482, bibliothèque municipale de Troyes, inc. 80,

25 commentaires

  1. Bon jour,
    Diantre … une vengeance ou la fable revisitée? En tout cas très réussi … 🙂
    Merci pour ce partage
    Max-Louis .

    • C’est exactement ça : calembredaine et humour 🙂
      j’avais cette image des trois larrons colorés qui me rappelait confusément quelque chose…. et puis la lumière est venue 🙂

  2. Mais quelle belle idée intermédiaire ! Elle relie le corbeau et le renard avec Blanche Neige, dans toute la logique infaillible d’une idée bien pensée. Imaginons qu’on ait lu à la reine une poésie de Prévert, je ne sais pas moi… « la brouette ou les grandes inventions », par exemple, à la place des fables de La Fontaine. Je me demande ce qui serait advenu de Blanche Neige. 😉

    • plutôt de l’influence de la lecture des fables sur les contes 🙂
      et puis oui, faribole ! je n’ai pas l’intention de faire une thèse ce week-end (ni après)
      Merci Mo !

  3. Bon il ne faut jamais se laisser abattre, je me demandais si plutôt que d’avoir lu des fables, la bonne Reine ne se serait pas plutôt laissé conter fleurette par nos 3 compères…

  4. Ah, ces marâtres… De quoi elles se mêlent?
    Quoi qu’il en soit, on pourrait peut-être calmer le roi en l’appelant Phénix. La princesse, j’veux dire, pas le roi.
    Question de suite dans les idées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.