La poire, comment on la pèle.

La poire, comment on la pèle ?
On fait comme on veut,
pourvu qu’on l’appelle la poire.

 

*

 

C’est bon aussi pour la pomme,
sauf que la pomme, elle,
on l’appelle pas poire, la pomme.

 

***

Chaque semaine, les recettes littéraires associent cuisine et écriture. Aujourd’hui un tour de main pas facile mais bien utile en forme d’haïku-de-fourchette.

illustration : Riocreux, poire Jules d’Airolles, Revue d’horticulture, 1863. Société nationale d’horticulture de France

 

34 commentaires

  1. Sinon on peut les épeler de la même manière, en citant leurs lettres unes à unes.
    P comme pomme et poire, O comme pomme et poire, mais pas etc, vu que ça change à partir d’ici. Si tu récupères la fin ça fait pommier.
    Un haïku à cueillir au verger.

  2. Bon jour,
    Ceci est-il vraiment une poire ? Et ce n’est pas la pelle de la poire.
    En tout cas une belle poire … de texte à réflexion 🙂
    Max-Louis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.