La dernière carte (postale & sonore)

37

10/12/2017 par carnetsparesseux

Henri Matisse, Interieur, bocal de poissons rouges, 1914

Il y a des jours où Noël arrive en avance : j’ai reçu cette semaine l’enregistrement d’un texte écrit il y a deux ans (deux ans ? deux ans !). Il était question de bocal, de voyage et d’un poisson rouge, Bubulle. Ci-dessous, l’enregistrement, réalisé par Mike* avec de l’eau, du verre et de l’air :

 

 

Cela s’écoute bien mieux les yeux fermés, mais pour ceux qui voudraient aussi lire, voilà le texte d’origine :

Bubulle,
Quand tu trouveras cette carte postale, je serai parti.
Je sais ce que tu vas penser :  « une carte postale pour annoncer un départ ? » ; tu sais bien que je ne suis pas doué pour les discussions houleuses. Et puis aurais-tu préféré que j’appose des affiches ?
Je t’ai souvent parlé de mes rêves de voyage, même si tu ne t’en rappelles évidemment pas – comme à l’accoutumée. Alors, oui, j’ai pris cette décision seul ; fallait-il organiser un référendum ?
Je pars. Un vrai voyage, pas une promenade au parc à thème : faire un tour entre le récif en fausse pierre et l’épave en plastique ne me suffit plus.
Je ne peux pas croire que le monde se résume à ça.
Je pars donc. Chaque coup de nageoire me promet des surprises nouvelles. Je veux m’approcher des limites du monde connu, toucher aux confins et  voir de plus près ces visions fugitives qui défilent devant nos yeux myopes, comme filtrées par le verre déformant d’un grand bocal qui les enfermerait toutes. Ce foulard posé sur un dossier de chaise, bientôt remplacé par un livre au titre terrifiant – Exploitation raisonnée de la  pisciculture domestique – si long qu’à peine déchiffré, il est heureusement chassé par la vue paisible de tongs qui se prélassent sur le tapis… ;  et enfin ces grandes ombres pales et floues qui se penchent vers nous avant chaque pluie de daphnies séchées – est-ce que ces choses entraperçues et aussitôt disparues existent vraiment ?
Est-ce notre seule volonté qui crée le monde ? Si c’est le cas, que deviennent ces visions quand nous regardons ailleurs ? Ces fantasmagories sont-elles plus que l’écume de nos rêves ? Et si ce sont des fantômes, dans quel au-delà disparaissent-ils tous quand nous ne les voyons plus ?
Voilà ce que je veux découvrir.
Peut-être reviendrais-je, surtout si, comme on le dit, notre bocal est rond comme une bulle. Mais je ne te promets pas de rapporter des souvenirs. Comment ferais-je, d’ailleurs, alors que chaque seconde qui passe – chaque battement de nageoire – purge notre pauvre mémoire de poisson rouge de la moindre bribe de souvenir ?
signé : Bubulle
ps : quand tu trouveras cette carte postale, tu comprendras qu’en fait, elle m’est destinée : je l’écris pour qu’à mon retour de voyage, elle me rappelle pourquoi je suis parti.
B.

* * *

*Il n’en est pas à son coup d’essai. Pour ceux qui s’en souviennent, il était à l’origine de l’enregistrement, l’an dernier, de l’Affaire Novembre (encore merci !). Illustration : Henri Matisse, Intérieur, bocal de poisson rouge, 1914 (détail). Paris, centre Pompidou. Photo Sharon Mollerus (CC by 2.0)

37 réflexions sur “La dernière carte (postale & sonore)

  1. Glou, gloups ! Oh, oui, ça fait voir la réalité du bocal autrement ! Superbe allégorie un peu tristounette que j’en avais les larmes aux yeux… Salut Bubulle et reviens-nous quand même…

  2. Très beau voyage, merci 💙

  3. L'Ornitho dit :

    Ah ben voila, je raconte pas que des ornithâneries pour les mises en voix 😉 – ça marche d’ailleurs !

    Voila qui nous pousse à la paresse – confort de l’écoute qui permet de regarder ailleurs 😉

  4. Domi Amouroux dit :

    Pauvre Bubulle parti à la découverte de notre monde…

  5. gibulène dit :

    Reviens Bubulle ! ne nous prive pas de ta voix chaleureuse ! On va quelquefois chercher ailleurs ce que l’on a chez soi………..

  6. almanito dit :

    Un conte philosophique doux amer très touchant, j’ai aimé la lecture et l’écoute avec son fond sonore génial. Merci pour ce beau billet, Carnets et Mike.

  7. Célestine dit :

    La lecture à haute voix fait entrer les textes dans la troisième dimension.
    Et l’émotion est encore plus forte…
    ¸¸.•*¨*• ☆

  8. Texte sublimé ! Quel magnifique cadeau… C’est magique, bravo, tes mots le méritent.

  9. walachniewicz dit :

    Joliment tendre Mr Carnets ;o)

  10. Cette histoire est émouvante Je vais essayer de la traduire en gardant les mêmes émotions que j’ai essayées en les lisant.

  11. iotop dit :

    Bon jour,
    La musique très douce et la voix agréable, j’entends un texte de voyage à chaque … seconde. Bravo à vous 🙂
    Max-Louis

  12. Leodamgan dit :

    Cela me fait un peu peur. Et si c’était un peu nous qui croyons ne pas vivre dans un bocal?

    • C’est vrai, au fond, s’il y a bocal, qui est de quel côté du verre ?
      je crois qu’il y a quelques nouvelles de SF qui explorent cette piste un peu angoissante…

  13. jobougon dit :

    Depuis deux ans qu’il est parti, Le Bubulle, il va bientôt pouvoir nous raconter son voyage.
    C’est pour quand son retour, Carnets, toi qui le connais bien ?
    Si les voyages forment la jeunesse, est-il possible qu’il ait reculé dans le temps ?
    C’est un sacré bocal, que celui de Bubulle, un sacré bocal qui me fait sacrément m’interroger.
    Merci pour cette carte postale d’un autre monde.

    • Parti depuis deux ans ? Mais il repart à zéro à chaque seconde (son bocal doit être plein de cartes postales, d’ailleurs…)
      le côté positif, c’est qu’ il revient à chaque seconde itou.

  14. Caroline D dit :

    Ah. Chapeau bas. Ça marche, n’est-ce pas.
    Devant du rythme et des mots qui sonnent, on comprend que l’un ait pu avoir envie d’une lecture à voix haute.

  15. monesille dit :

    Un bubulle qui jette l’encre bleue dans son bocal sur un fond musical de boite à bijoux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :