Requinze (Dictionnaire des orpherimes)

 

Requinze : (masc., néol., nautique)♦ 1 : Gros poisson de mer assez vorace, un peu stupide et très facile à pêcher, au dire des pêcheurs des îles de Porquerolles qui répugnent à se vanter de leur pêche s’ils ne dépassent pas les quatre au delà de la douzaine ♦ 2 Façon de compter les points à la coinchée porquerollaise pratiquée par les marins des dites îles dans les ports où ils font escale, et où le chiffre « 16 » est prohibé.

Rime avec : quinze.

♦ « Et un, et deux, et trois…. » le vieux marin tirait lentement sur ses lignes, aussi calme et magnifique qu’un treuil de chalutier. « Et huit, et neuf et dix »… au fond de la barque, les grands poissons ahanaient maintenant avec lui, comme pour soutenir son effort inexorable. « Et quatorze, quinze, et requinze. J’arrête, ça ira comme ça, ce vieux faignant de Flemingway finirait par être jaloux, et alors adieu le rhum et les cigares ! » Pauline Pfeiffer, Le vieil homme de Porquerolle, 1949.

 

♦ – « Tu dirais qu’il est de Poreuqueurolleu, toi ?
Peuchère, qu’à le voir jouer on le croirait de Romorantin.
– Laisse les dire, César. Ils riront moins quand je compterais les points.
– C’est ça, pour gagner suffit pas de faire des plis…
– Faire des plies ? et pourquoi pas de la rassecasseu, té ?
– A ton tour de pas te moquer Marius, les points, faut savoir les compter. , et alors on va bientôt savoir qui c’est qui est d’ici.
– … et deux qui font neuf, et trois onze, et deux treize, et trois qui font sei…
Bou, qu’il a faillite le dire… parisien, va !
[Marius, se reprenant, compte lentement]
– Et un qui fait quatorze, et un quinze, et un de plus…. requinze !
Marcel Pagnol, Porquerolle, île d’amour, 1947.

 

♦ « Dans le port de Marseille / Y a des marins qui jouent / à la belote coinchée /puis ils frappent du poing /en recomptant les points  /douze puis treize et quatorze/ et puis quinze et requinze. »  Jacques Brel, Dans le port de Marseille, face b, 1964.

 

* *

Suite du petit dictionnaire dévolu aux mots sans rime, belge, bulbe, camphre, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre et verste, évoqués  ici l’autre jour, et qui donne chaque jour la définition d’un des mots nouveaux proposés, puisqu’il est bon que chaque mot ait un sens afin que chacun comprenne en l’entendant la même chose que ce qu’à voulu dire son interlocuteur. Quant aux citations, s’agissant d’illustrer néologisme, le lecteur comprendra qu’il a été nécessaire d’améliorer nos sources.

 

ouf, plus qu’un mot, et hop c’est fini !

*

 

Illustration  : Buffon, histoire naturelle des oiseaux, poissons, insectes et reptiles,1808, NCSU Library.

 

19 commentaires

  1. Requinze : « Concernant cet hôpital parisien, célèbre pour sa spécialité dans le domaine des soins oculaires, il avait été décidé en haut lieu de faire modifier son appellation.
    En 2017, à cause des restrictions budgétaires imposées par la politique du fraîchement élu président de la République, et destinées à rembourser la dette colossale de l’Etat, le directeur de l’établissement public fit remplacer le nom qui ornait depuis bien longtemps la façade de celui-ci dans une petit rue près de la Bastille : on pouvait lire désormais la mention « Hôpital des Requinze-Vingt ».
    Ainsi requinqué, le directeur, Jean-Louis Débraillé, put prendre sa retraite illico et aller retrouver sa résidence secondaire, sise en Normandie, aux volets clos par des clous de charpentier. »

    Michel Bichat : « Histoire cachée des hôpitaux de Paris, sous les règnes de Saint-Louis à Emmanuel Macron », L’Harmattan, 2017, page 649, 2 vol.

  2. Goûteux en pleinz
    ce bégaiement du quinze
    qui s’y arrime
    et lui donne l’…

    —- autre proposition de rime —-
    début du poème
    « un cheveux sur »

    il aurait voulu dire des JE, au moins quinze
    il ne parvint bien désolé à prononcer qu’un ze

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.