Charmeurtre (Dictionnaire des orpherimes)

11

12/08/2017 par carnetsparesseux

Charmeurtre (masculin, néologisme, peu usité) : Crime mené avec style et élégance, de manière plaisante à l’oeil et suivant les canons de l’esthétique. Cet effrayant point de vue, aussi bien moralement que socialement indéfendable, a été théorisé par Thomas de Quincey et chanté par Georges Brassens.
Rime avec : meurtre.

♦ « Frères humains, qui après nous vivez / N’ayez les coeurs contre nous endurcis / Vous nous voyez ci attachés, cinq, six / l’os émietté, la peau réduit en feutre / Pendre au gibet n’a rien d’un charmeurtre […] » François Villon, La ballade des pendus, 1489.

♦ « Bientôt, combien péniblement, Eusèbe Frottemouillard sut par expérience pratique combien il était délicat, si non positivement impossible, de réaliser un charmeurtre, qui, outre qu’il imposait à l’impétrant une victime proprement défunctée, réclamait une élégance d’aspect qu’une scène de crime se refuse souvent à revêtir ». Georges Fourest, Contes pour les satyres, 1923.

 

 

* *

On soulevait ici l’autre jour la grave question des mots sans rime, belge, bulbe, camphre, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre et verste. Ce petit dictionnaire donnera presque chaque jour la définition d’un des mots nouveaux proposés, puisqu’il est bon que chaque mot ait un sens afin que chacun comprenne en l’entendant la même chose que ce qu’à voulu dire son interlocuteur. Quant aux citations, s’agissant d’illustrer néologisme, le lecteur comprendra qu’il a été nécessaire d’améliorer nos sources.

 

  *

à suivre, avec l’aide des collaborateurs bénévoles (demain dimanche, grande récapitulation des propositions de la semaine).

 

 

Illustration  : Abel & Caïn, « The voiage and travaile of Sir J. Maundevile, which treateth of the way to Hierusalem; and of marvayles of Inde, with other ilands and countryes », 1725, p 159, British Library HMNTS 790.g.17.

Publicités

11 réflexions sur “Charmeurtre (Dictionnaire des orpherimes)

  1. L'Ornitho dit :

    Ballade des Pendus, composée en Meurtre-et-Moselle, bien entendu !!

  2. Charmeutre : « Lorsqu’elle parvint à Parme, la charmante châtreuse n’avait qu’une idée en tête : accomplir son forfait qui resterait ainsi, une fois écrit, dans les annales des sujets proposés au bac de phylogenèse. »
    (Stendhal, brouillon conservé dans l’Enfer de la Bibliothèque nationale)

  3. Excellent mot et définition . Et toutes les illustrations de ce dico des orpherimes sont vraiment bien choisies.
    Il faudrait créer un blog dédié au dico des orpherimes exclusivement. Avec en éditeur ceux qui souhaiteraient l ‘être . Isn’t it ?

    • Merci ! Les illustrations sont dues à l’oeil de mon iconographe préférée 🙂
      Un blog regroupant les dicos d’orpherime ? un dictionnaire d’orpherime,quoi ! Bonne idée, faut qu’on creuse !

  4. Frog dit :

    Outre qu’il imposait à l’impétrant une victime proprement défunctée !!!!! 🤣🤣🤣 Deux jours que j’essaie de faire reconnaitre le mot « it » à ma fille qui, enfin bref, sans tes définitions je serais proprement défunctée ! Merci !

  5. Valentyne dit :

    Je ne connaissais pas du tout Georges Fourest : wiki cite d’autres titres qui ont l’air charmants : La négresse blonde, Le Géranium ovipare….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :