Ce cœur pareil à l’autobus

17

15/02/2017 par carnetsparesseux

Ce cœur pareil à l’autobus
Perdu sur la carte du Tendre
Dévale des montagnes russes
Sans voir à quel arrêt t’attendre.

Quel destin attend ce nigaud
Désespérant du terminus ?
Revenir à vide au dépôt.
wordle-autobus

 

 

 

 

 

 

 

 

* * *

non seulement yaplud’saison, mais voilà que le poème-du-dimanche tombe un mercredi ! la petite image est créée avec wordle.

 

Advertisements

17 réflexions sur “Ce cœur pareil à l’autobus

  1. suzanne35blog dit :

    j’aime beaucoup!

  2. Une ligne souvent en panne ?

  3. modrone dit :

    Que voilà un transport peu commun. Félicitations.

  4. Caroline D dit :

    Un coeur récitait l’angélus
    Croyant que toi, l’autre, le tendre
    Fouillerais tous les abribus
    Au lieu de monter et descendre.

    Mais c’est qu’il faut le temps qu’il faut
    Pour apprivoiser un cactus
    Surtout quand on n’a pas de pot.

  5. Une bien jolie carte que celle du tendre…

  6. Leodamgan dit :

    Un coup au cœur au lendemain de la St Valentin?

  7. jobougon dit :

    Bon horaire, bon endroit, et voici le lieu du rendez-vous.
    Pour cela, le voyageur a besoin de ces deux données.
    Voyons le dépliant des horaires sur la ligne concernée.
    Pour les montagnes russes, l’Oural et la mer de Kara font terminus.
    Aucun nigaud en vue jusqu’ici.

  8. Asphodèle dit :

    La carte du tendre est souvent comme la météo : variable ! Mais ton poème est parfait lui ! De l’émotion, de la sensibilité, du Carnets quoi ! Et du bon ! 😆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :