Ce que le printemps promet

15

02/06/2016 par carnetsparesseux

Ce que le printemps promet,
Je l’oublierai à l’été.
Espoir, rêve monotone,
(Ce que le printemps promet)
Qu’à l’automne j’abandonne,
L’hiver sait le raviver.
Ce que le printemps promet,
Je l’oublierai à l’été.

15 réflexions sur “Ce que le printemps promet

  1. MyoPaname dit :

    Les saisons sont de plus en plus fantaisistes… alors il vaut mieux oublier leurs promesses…

  2. jobougon dit :

    Et puis la promesse n’engage-t-elle pas que celui qui s’y prend ? Les promesses ne sont pas des fruits, mais les fruits se cueillent à toutes saisons. Alors ce que le printemps promet, puisque l’hiver sait le raviver, ne soyons pas pressés de cueillir ses promesses.

  3. Leodamgan dit :

    Parce que c’est le printemps en ce moment? Eh oui…Vivement le 21 juin!

    • Si d’un point de vue météo on peut en douter, d’un point de vue strictement calendaire on est même sur une fin de printemps.. on verra bien de quoi le 21 juin sera fait.
      🙂

  4. emilieberd dit :

    Et heureusement que l’année n’est pas un tunnel, mais un rond-point😂
    Bises

  5. burntoast4460 dit :

    Les saisons sont capricieuses et vite oubliées :),

  6. monesille dit :

    En tout cas tes mots tournent rond, eux !

  7. zoé pivers dit :

    C’est une impression ou vous l’avez déjà publié ?
    J’aime bien les p’tits triolets, sous l’apparente facilité, 2 rimes, 5 vers à trouver avec les répétitions, il y a une réelle difficulté. Les répétitions ne doivent pas lasser, et la forme laisse peu de place au fond. Il faut réussir à composer la petite mélodie qui s’accorde au rythme, les mots qui en disent long en peu d’espace, et progresser de façon à ce que le refrain prenne de la nuance dans la chute. Susciter l’imaginaire du lecteur, faire de cet espace clos une bulle à rêves…
    Oui, oui, me suis p’être un peu envolée, mais chuis pas encore bien réveillée 🙂
    Je lui trouve un très joli ticket, celui du voyage et l’interprétation du paysage change la destination.
    Merci pour ce réveil poétique
    Belle journée
    Zoé

    • Quelle mémoire ! En effet, j’avais publié ce triolet il a longtemps, et j’ai trouvé qu’il méritait un deuxième passage 🙂
      Tout a fait d’accord, pas facile, le triolet, pour toutes les bonnes raisons que vous donnez. J’aimerais bien en faire plus souvent, mais ils résistent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :