La Septembrienne

41

11/09/2015 par carnetsparesseux

Cette année encore, le mois de septembre, neuvième venu malgré son nom trompeur, sépare août et octobre et annonce l’automne. Plusieurs peuples anciens ne s’y trompaient pas et dédiaient ce mois bien utile à la vache, laborieux ruminant qui, par bien des aspects, tient le milieu entre le homard – aoûtien et estival – et le chat – félin et automnal -, une fois retranchés de part et d’autre les petits détails qui les différencient pour l’œil averti du zoologiste.

Rêveur, brun et saturnien, le natif de septembre préférera la plage à la campagne. Laissant aux autres les traditionnels loisirs de saison – vendange, récolte des pommes et des poires, ramassage des poireaux au jardin, chasse à courre ou à l’affût, cueillette des champignons -, il s’adonnera aux joies de la baignade palmée, toujours excellente pour les deltoïdes et les biceps. Il sera toutefois avisé de se munir d’une couette molletonnée, qui, assorti d’un oreiller bien choisi, permettra de prolonger les bains sous la pergola.

Urbaine au point d’aimer vivre en ville, la septembrienne – super-héroïne de la rentrée – s’habillera amplement pour prévenir les frimas : en soie, taffetas ou satin, le corsage enrubanné, la robe longue et la jupe Grand-Siècle se porteront sur un large panier, un corset baleiné et de multiples jupons. Les plus automnales oseront, plus simplement, des vêtements gris.

Septembre, c’est le moment, avec un peu d’avance, de songer aux fêtes de fin d’année, surtout si l’on veut offrir – ou recevoir – des présents tant soit peu originaux : rappelons par exemple que les Formule-Un ne se produisent qu’en petite série et sont dès lors un tantinet onéreuses à l’achat. Une solution élégante pourra être d’attendre la fin de la saison des Grand Prix – fin novembre cette année – pour acquérir un modèle ayant un peu de kilomètres à défaut d’un palmarès.

Toujours en prévision des fêtes, on mettra septembre à profit pour faire emplette de chapelets de saucisses, reliques de saint Jambon, compagnon discret des enfants sauvés du saloir par Nicolas (fêté le 6 décembre) dont la vie exemplaire et riche d’enseignement se lit dans les meilleurs bréviaires.

* * *

Brève écrite pour l’agenda ironique, édition de septembre, faux-concours-pour-sourire-ou-non organisé ce mois-ci par Anne de Louvain-la-Neuve. Les textes des autres faux-concurrents sont ici. Le démarreur ? au choix, une des deux images suivantes. Paresseux, je n’ai pas choisi.

En apnée d'attente de vos textes...De lois et de couleurs

Publicités

41 réflexions sur “La Septembrienne

  1. martine dit :

    Je l’attendais avec impatience, ton texte. Pas déçue, mais pas déçue du tout ! Ne perds pas cette plume, elle pourrait te permettre de prendre ton envol ! Bravo et merci !

  2. Mais moi aussi, je l’attendais ! Et comment ! Et je ne suis pas déçue en plus. D’autant que la perplexité le disputait à l’embarras de la part du Carnet pour cette nouvelle épreuve de l’agenda ironique. Mais laisser une blanche page, sans empreintes même paresseuses, m’aurait condamnée à la crise d’apoplexie d’une absence absolument tonitruante. Bref, super texte et comme toujours étonnant. A lire et relire dans les textes ici : https://annedenisdelln.wordpress.com/2015/08/30/les-textes-du-faux-concours-pour-sourire-et-rire-ou-pas-de-lagenda-ironique-de-septembre/
    Martine m’a laissé un message pour m’indiquer comment le »ici » se transformait en lien mais j’ai pas encore expérimenté.

    • Moi aussi, je l’attendais avec une certaine perplexité : j’ai regardé les images un moment avant de trouver une piste…
      Mais c’est fait et ça plait, tant mieux
      🙂

  3. […] De même, nous retrouvons avec une joie certaine, Carnets paresseux dans une chronique de mode totalement originale et folle dingote dans  La Septembrienne sur https://carnetsparesseux.wordpress.com/2015/09/11/ephemeride-de-septembre/comment-page-1/#comment-27… […]

  4. Marianne dit :

    Hihihi, voilà que le Dodo pas paresseux se transforme en critique de mode… mais jusqu’ou ira-t-il ?
    Et cette idée de cadeaux de fin d’année !
    Les « chapelets de saucisses, reliques de saint Jambon, compagnon discret des enfants sauvés du saloir par Nicolas ».
    Hahaha !
    Mais ou vas-tu chercher ça ?
    J’adore. Bravo, bravo !

  5. Caroline D dit :

    Décidément, quel caractère que ce paresseux…

  6. jobougon dit :

    Bendidonque, c’est d’une discrétion cette tenue septembrienne enjuponnée ! Moi j’dis rien mais bon, tout les saints jambon en sont pliés de rire !
    Où tu vas chercher tout ça carnet ? Tu es gigantigénialissime et herculéen de surcoît.

    • jobougon dit :

      Décidément, ce clavier me fait encore des farces. C’est de « surcroît » à la fin.
      Là, je suis un peu pince sans rire car les touches se jouent de moi.

    • Merci Jobougon. « ou je vais chercher tout ça ? Je reconnais une certaine dette envers Alexandre Vialatte et ses chroniques et almanachs, découvertes de l’été passé…
      🙂

  7. monesille dit :

    Qui choisit en septembre, rira à s’en rompre les membres :-)))

  8. J’ai retenu que bientôt vient le temps de Moi !! Rrrrr Rrrrr !!!

  9. Leodamgan dit :

    Je me sens très septembrienne. D’ailleurs je reviens de ma plage bretonne cette après-midi avec un petit coup de soleil (si, si…) mais je dois avouer que je n’étais pas tellement enjuponnée, d’où sans doute le coup de soleil…

    • Le petit coup de soleil est peut-être un écho tardif du homard aoutien et écarlate ?
      La mode Grand Siècle devait en effet être peu propice aux coups de soleil 🙂

      • Leodamgan dit :

        Le fait est que, sans rougir, j’avoue avoir consommé du homard breton, tant en août qu’en septembre… Et que je compte bien récidiver en octobre.

        • Si l’on croit les peuples anciens et disparus (toujours bien pratiques en matière de fausse érudition), octobre est le mois du chat…mais il vaut peut-être mieux sacrifier le homard 🙂

  10. Amusant et spirituel, comme toujours 🙂
    Vision très automnale de septembre … pourtant c’est censé être encore l’été (du moins sur les calendriers ….)
    Bravo pour ce texte

  11. flipperine dit :

    septembre un mois bien chargé où il peut encore y avoir de belles journées

  12. Valentyne dit :

    Excellente chronique entre horoscope, conseils de mode , de cuisine

    Délicieux 🙂

  13. chachashire dit :

    Ou trouver L’Argus de la f1 ?

  14. jacou33 dit :

    Quand Carnets Paresseux nous dit l’horoscope, cela devient magique.

  15. Asphodèle dit :

    Rhooo mais tu as déchaîné les foules à ce que je vois !!! Excellent, c’est mérité et ta septembrienne me plaît bien qu’un tantinet trop citadine, avec des atours encombrants mais très classes !!! Quant aux idées pour Noël, tu ne perds pas le Nord toi !!! En septembre !!! Et pis quoi encore ??? Je vais me manger un petit homard, je laisse le chat aux asiatiques et autres amateurs d’étrangetés culinaires !!! Bravo à toi et continue à ne pas avoir d’idées, elles sont merveilleuses telles que !!! :ol:

    • Merci Asphodèle ! ne sachant pas trop quoi faire, j’ai fait ..ça ! 😉 Noël en septembre ? comme le reste, ce sont les images qui me l’ont imposé…
      Et, comme déjà dit ici ou là, ce texte doit beaucoup à Alexandre Vialatte.

  16. emma dit :

    « Voici septembre et son étonnante lumière. Le soleil entre dans la Balance. Le son du cor se meurt au fond des bois…. »
    quand je compare ton talent avec celui du prétendu successeur qui s’est permis d’écrire une suite an nerveux et dense Millenium et n’a pondu qu’un délayage mal écrit, laborieux et verbeux, je me dis que toi tu serais absolument légitime pour proposer à un éditeur un nouvel Almanach des quatre saisons

    • Merci Emma ; lire Vialatte m’a mis un grand coup de clarté sur la tête ! Mais quel éditeur voudrait d’un almanach des quatre saisons… ?
      ou alors un Millenialmanach ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :