Rien ne sert, et puis voilà

26

10/05/2015 par carnetsparesseux

Rien ne sert de courir, la terre est ronde.
Rien ne sert de tomber, le sol est là.
Rien ne sert de bondir, le ciel est haut.

Rien ne sert de plier, il y a le vent.
Rien ne sert de souffler, il y a des chênes.
Rien ne sert de jouer du cor, il y a les voisins.

Rien ne sert de faire des vagues, il y a la rive.
Rien ne sert de dormir, il y a les réveils.
Rien ne sert d’attendre l’été, l’hiver viendra.

– Rien de rien ne sert à rien, c’est bien cela ?
Alors, rien ne sert de trop s’inquiéter, et puis voilà.

26 réflexions sur “Rien ne sert, et puis voilà

  1. Dominique dit :

    Rien ne sert de serrer, il y a hélas, tique !

    (ok, je sors !) 😀

  2. Leodamgan dit :

    Et alors, le plaisir de faire des choses qui ne servent à rien? On en fait quoi? Hein?
    Pfff 🙂

  3. burntoast4460 dit :

    Pour jouer du cor, sans déranger les voisins, il suffit d’aller en forêt, j’en entends assez souvent en randonnée. J’ai essayé une fois chez un ami à la campagne – il avait deux cors – je n’ai obtenu que des couacs. Il en jouait bien et avait des réponses à des kilomètres.

  4. flipperine dit :

    on se fait tjs un monde de tout on est tjs dans l’anxiété et en fait tout se déroule à peu près bien

  5. gibulène dit :

    Si je comprends bien, tout sert finalement ! le réveil quand on dort, le sol quand on tombe, les voisins pour nous canaliser…………….. koik’il en aurait pensé Albert ?

  6. burntoast4460 dit :

    J’oubliais : c’est le moment d’ouvrir une usine de riens.

  7. Valentyne dit :

    Rien ne sert de courir dit le play boy
    Rien ne sert d’allumer une clope , dit l’allumette.
    Rien ne sert d’aller aux courses dit le caddy de golf.

    Rien ne sert de souffler disent les branches au vent
    Rien ne sert de pleurer, dit le soleil aux nuages
    Rien ne sert de couler dit le caramel au chocolat

    Rien ne sert de s’évader dit la folie au contribuable
    Rien ne sert de raccommoder dit la pelote à l’aiguille
    Rien ne sert de croquer, il faut craquer à point dit le feu au sapin

    – Rien ne sert de gronder, tonnerre, dit l’écho de mars.
    Alors, rien ne sert de trop réfléchir dit le miroir et puis voilà.

  8. […] à Carnetsparesseux pour l’idée du jour et à Asphodèle pour sa collecte de mots ici (ils n’y sont pas […]

  9. Rien ne sert d’avoir des cors aux pieds, ils ne sont pas mélomanes …

    Pouet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :