Un tamanoir en tapinois

Dans un manoir
Plein de miroirs
Drapé d’un peignoir d’alpaga
Un tamanoir
Tout de guingois
Achève son panier repas :

Des radis noirs,
Beurre d’épinard
Relevé de paprika,
Puis tarte aux poires,
Et pour boire :
Un carafon de vin de noix.

Ce tamanoir
En habit noir
File ensuite en tapinois
Montre en sautoir,
Boutons d’ivoire,
Chapeau claque et souliers plats,

De Saint-Lazare
Au pont des Arts
Il embaume le mimosa
Jusqu’au boul’vard
Richard-Lenoir
Ce qu’il y fait ? on ne sait pas.

Car cette histoire
De tamanoir
Encravaté de taffetas
Car cette histoire
Bonjour-bonsoir,
Finit ici, s’arrête là.

moralité :
Un tamanoir ?
En habit noir ?
En tapinois ?
Comme par hasard ?
Le pont des Zarts ?
Du mimosa ?

Hé, pourquoi pas !

18 commentaires

  1. 🙂 le tamanoir en smocking… voilà un élégant et très mystérieux héros de chanson !
    Bravo pour ces paroles. On attend plus que la musique maintenant !

  2. Ca ressemble un peu au poème « une fourmi longue de 17 mètres, ça n’existe pas, ça n’existe pas » que j’adorais quand il était récité par la petite marionnette Claire (mais je ne sais pas si c’est de « ton époque »)

  3. Tant qu’à faire je reprends au début l’histoire de ce tamanoir très classe ! Hé pourquoi pas hein ? 😉 C’est super évocateur , tu arrives même à rehausser ce triste Boulevard Richard Lenoir !!! 😆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.