Le réveil

40

23/05/2014 par carnetsparesseux

Princesse se réveille au creux d’un grand lit moelleux, si moelleux qu’elle se croit rendu au Paradis ; mais que fait-elle là ? Puis, tout doucement, les événements de la veille reviennent par vagues.

Comment, alors qu’elle balayait la cheminée de la maison de sa mauvaise Marâtre, ses amis les gentils oiseaux étaient venus la prévenir que le Roi organisait un grand bal pour marier son fils le Prince. Comment ses vilaines sœurs (enfin, ses demi-sœurs, les filles de sa Marâtre) avaient intrigué pour que leur mère l’oblige à les habiller pour le bal. Marâtre avait en outre ordonné à Princesse de faire le ménage en grand dans leur chaumière, faute de quoi elle serait privée de sortie.

Comment elle les avait embellies, alors qu’au naturel, elles sont plutôt vilaines : l’aînée a le teint blafard, blanche comme neige, avec des lèvres trop rouges et des cheveux vraiment tout noirs (la pauvre), et la cadette se promène toujours nippée d’une vieille peau d’âne (pouah !) ; hé bien, sans se vanter, Princesse, à force de ruban rose, de mousseline mauve, de bijoux dorés, de vernis brillants, de khôl, de fard et de brosse et de peigne, avait réussi à les rendre presque présentables. Et, voilà que, pour tout remerciement (elles sont vraiment aussi méchantes que laides et font de sa vie un enfer !), elles l’avaient enfermée dans l’armoire en partant pour le bal. Même si c’était leur seule chance de se trouver un mari, ça n’était pas très gentil.

Heureusement, Marraine la Fée l’avait sortie de là, et, d’un coup de baguette magique, avait poussé la poussière sous les débris de l’armoire. Pendant ce temps, les petites souris lui avaient confectionné une robe d’azur avec les feuilles et les fleurs que les oisillons avaient ramenées de la feuillée et du jardin. Puis Marraine l’avait transporté au château, où elle avait triomphé des autres prétendantes au fil des épreuves : récitation de fable, multiplication de trésor caché, résolution d’énigmes et devinettes, dressage de dragon, chant (elle avait fait un tabac avec sa version d’Un jour, mon Prince viendra !), chasse à l’ogre ; jusqu’à la septième et dernière, la valse avec le Prince, qu’elle avait ensorcelé en un clin d’œil de son fameux regard mystérieux. (Evidemment, Marraine la Fée l’avait un peu aidé, mais en même temps ça servirait à quoi d’avoir une fée pour marraine si elle ne donnait pas un petit coup de main de temps en temps ?)

Après sa victoire, alors que Marraine la Fée fixait avec le Roi le jour de la cérémonie -mardi prochain- et tandis que l’assistance gagnait la salle du banquet pour festoyer en l’honneur des fiancés, une soudaine tempête avait emporté ses vilaines sœurs directement dans l’Empyrée (bien fait ! les méchants sont toujours punis de leurs mauvaises manières). Pendant ce temps, le Prince l’avait emmené à l’écart, dans un coin du balcon du château, pour admirer l’horizon, le ciel, les étoiles. Puis il l’avait embrassé (enfin !). Ensuite, elle ne se rappelait de rien, sinon d’un lit profond et d’un bonheur céleste !

A ce moment, quelque chose remue dans le grand lit profond et Princesse s’exclame, dégoûtée :
– Ah non ! Mince de mauvais sort ! C’est chaque fois pareil : j’embrasse un prince charmant le soir, je me réveille à côté d’un crapaud le lendemain matin ! Marraine !!!!!!!!

 

 

*  *  *

Logorallye pour les « Plumes 28 » des Lectures d’Asphodèle ; les mots proposés (on pouvait en rayer un) : mardi, nuage, mari, enfer, empyrée, céleste, horizon, lit, paradis, tempête, embellie, azur, [atmosphère = rayé], étoile, tonnerre, mystérieux, septième, coin, vague, festoyer, feuillée, fable.

Publicités

40 réflexions sur “Le réveil

  1. Pica dit :

    Je vote pour!

  2. Milton dit :

    J’adoooore… tout simplement 😉

  3. Reivilo Xuoced dit :

    Très chouette! (Bon, ce n’est pas très littéraire mon commentaire, mais c’est à chaud.)

  4. […] Dan Gazénia, Eva (de Randonnez-vous dans ce blog et non EvaLire), Janick, Jacou, Soène, Cériat, Carnets paresseux (bienvenue), Astrid, DimDamDom59, Biancat’s room. Célestine, Pascal […]

  5. Valentyne dit :

    J’adore la chute 🙂
    Très belle idée ce conte revisité 🙂
    Entre cendrillon et Peau d’âne …que de bons souvenirs d’enfance revisités …

  6. marlaguette dit :

    Joli mélange de contes méli-mélo !

  7. Celestine dit :

    C’est un coup des deux sœurs, ça…les jalouses!
    Jolie revisite d’un conte trop surfait.Du coup, à l’envers, ça a de la gueule!

  8. Zoé Pivers dit :

    Ho la pauvre…
    Mais bon c’est bien fait ! Le conte bien entendu 🙂
    Merci à vous pour ce charmant moment

  9. Biancat dit :

    Quelles pestes ces Cendrillon et Peau d’âne ^^ Bel exercice de ‘revisitage’ (-tation ?? 😉 ) des contes de fées !

  10. Ceriat dit :

    J’adore la version revisitée de ce conte populaire. 😀 Très original avec sa chute drôle. 😀

  11. Merci ! j’aime bien revenir me promener dans les contes (moment de pub perso : il y a sur le blog deux autres contes retournés, Le Petit Louveteau gris et La Petite Poucette)

  12. Un joli conte à dormir debout dans les bras de Barbe-bleue… Belle et originale idée !

  13. evalire dit :

    joli passage dans le monde du conte c’est un plaisir de suivre tes petits cailloux

  14. jacou33 dit :

    J’adore la fin du récit; ce détournement des histoires de beaux princes et de princesses me ravit.

  15. martine27 dit :

    J’adore les contes de fées détournés !

  16. Asphodèle dit :

    Moi aussi j’aime que l’on revisite les contes de notre enfance mais si c’est pour transformer les princes en crapauds là je m’insuuurge !!! 😆 Je plaisante, ton histoire m’a fait rire, c’est enlevé et justement la chute est originale ! 😀

  17. dimdamdom59 dit :

    Comment veux-tu qu’elle croa, croa au prince charmant après un réveil aussi brutal hihi!!!
    Bravo j’ai adoré cette première participation, un humour que j’affectionne tout particulièrement!!!
    Bises amicales et bienvenue parmi nous!!!
    Domi.
    http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2014/05/23/tel-pris-celui-croyait-prendre/#

  18. Pica dit :

    Moi je dis, réinvention de Cendrillon, Electre et Peau d’Âne… 5 jours plus tard, j’aime toujours autant

    (Tant d’humour, où allez-vous donc chercher tout ça?!)

    • Merci Pica

      Mais, heu, je ne sais pas où Electre est citée… (tentative d’humour pour répondre à « ou allez vous chercher ça » ?… 🙂

      • Milton dit :

        À la lecture de ces nombreuses réactions, on voit que les lecteurs aiment des méli-mélos de contes (moi la première). Mais, une chose m’étonne… Dans le trio des soeurs, on parle de Peau d’âne et 2 fois de Cendrillons (dont une fois en tant qu’ »invité »… l’auteur peut-il préciser sa pensée ?) mais pas une seule fois Blanche-neige n’a été citée !

        Est-ce que ses cheveux noir de jais ont bluffé « Pica » au point qu’elle l’ai confondue à Electre ?

        Quoi qu’il en soit, comme à chaque fois , j’ai envie de crier avec un grand sourire : « la suite, la suite, la suite ! ».
        Je ne peux que recommencer chaudement la lecture des 2 autres contes :
        https://carnetsparesseux.wordpress.com/2014/01/20/la-petite-poucette-1/
        https://carnetsparesseux.wordpress.com/2013/12/13/le-petit-louveteau-gris-1/

        • Merci Milton… en effet, l’auteur s’est un peu pris les pieds dans les princesses (si on peut dire) : Cendrillon n’est pas une invitée !
          Mais s’agit-il vraiment de Blanche-Neige, Cendrillon ou Peau d’Âne, ou de doublures (en peau d’âne), d’imitatrices, ou de coïncidences ?

          La suite ? l’auteur aussi l’attend avec impatience ; pour l’instant, elle mijote !

  19. patchcath dit :

    oups, c’est un conte en dessus dessous

  20. Mardi prochain, c’est le 36… Il va pleuvoir… Cela ne gênera sûrement pas monsieur qui y trouvera son compte en plus d’un nénuphar mais… Si on remettait ??

  21. jobougon dit :

    C’est tout le trente sixième dessus du panier qui se trouve dans cette histoire !
    Je retiens quand même que pour toute réclamation, il faut s’adresser à Marraine-la-Fée.
    A quelle adresse peut-on lui envoyer ça ? Je me posais la question tout’d’même de savoir si elle assure la garantie de ses services et si oui, prévoit-elle un ou deux ans de service après vente… 🙂

  22. Avec un an de retard, je dis bravo car la renommée n’attend pas le nombre des années ! (quelque chose comme ça !)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :