les beaux mensonges

3

29/01/2014 par carnetsparesseux

Quand je songe aux beaux mensonges,
Qu’en vérité, sans hésiter
Tu débitais.

De si beaux mensonges que même en songe,
Je ne peux rêver de vérité
Mieux arrangée.

Ces beaux mensonges sans pause, sans trêve
Et sans entrave comme dans un rêve
Tu me les offrais.

Mais qu’ai je fais pour mériter, en vérité, la vérité ?
Ce mal qui ronge, bien plus sûrement,
Que tes mensonges.

Comme tu m’aimais pour me mentir,
Comme tu mentais quand tu m’aimais.

3 réflexions sur “les beaux mensonges

  1. Marianne dit :

    Encore un Super beau texte. Manque plus qu’une super musique pour en faire une super chanson !
    Bravo Jérôme

  2. tudinescesoir dit :

    j’aime beaucoup 🙂 🙂 Merveilleux vers plein de sagesse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s