l’histoire du Petit Louveteau gris (épisode 5)

6

30/12/2013 par carnetsparesseux

(épisode précédent)

Et c’était même un fier service à lui rendre que de l’obliger à s’assumer. Plus tard, il dirait merci ! A ce moment, le louveteau remarqua autre chose de troublant : qu’avait fait sa Grand’louve de son regard jaune et perçant, de son poil rêche, de ses griffes aigües et de son haleine de vieille bête fauve ? Comme il allait lui poser la question, la maigre fillette lui dit en prenant une grosse voix de vieille louve :
– Petit Loup, que tu as de belles petites pattes.

C’était à la fois pour le flatter et le distraire. C’était autant une affirmation qu’une question, mais le petit loup (qui, rappelons-le, pensait être avec sa Grand’louve) ne se douta de rien et répondit :
– C’est pour mieux courir après les lapins et les poules.
En fait, il s’en servait surtout pour mieux courir après les papillons, mais il se doutait que la Grand’louve n’aimerait pas cette réponse là. Cette dernière demanda :
– Petit Loup, que tu as de petites quenottes.
C’était encore pour le flatter et s’assurer au passage qu’il n’était pas aussi dangereux qu’un grand méchant loup. Il répondit :
– C’est pour mieux croquer les écureuils et les merles.
En fait, il aimait surtout croquer dans les champignons et les framboises, mais il savait que sa Grand’louve préférerait l’autre réponse. La fillette reprit:
– Petit loup, que tu as un beau pelage gris.
Le petit loup qui trouvait son aïeule étonnamment gentille et attentive, hésita un instant, puis révéla son grand secret :
– C’est parce que, en cachette de maman, je mange des légumes et des fruits à la place de la viande rouge qu’elle me donne. Parce qu’en vrai, je n’aime pas beaucoup la viande, et encore moins de devoir la prendre dans un oisillon, un petit écureuil ou un lapereau qui voletait (l’oisillon) ou trottinaient (les deux autres) une minute avant….Mais il ne faudra pas le dire à maman louve, hein ? Ça serait notre secret.
A ce moment, il comprit qu’il était allé un peu loin. Avouer préférer les légumes plutôt que la viande, sa Grand’louve n’allait pas laisser passer ça !! Mais elle ne répondit que :
– C’est bien. C’est très bien, même. Ça fera un très joli manchon… heu, je veux dire ça te fait un très beau pelage.
Et, en écho de cette phrase surprenante, il entendit le clic caractéristique d’un couteau de poche qui s’ouvre … Tout naïf qu’il était, il comprit quand même que quelque chose d’anormal se passait ! Alors, il se prépara : même s’il préférait les légumes, c’était un petit loup, et il avait une gueule pleine de dents pointues et quatre pattes griffues. Ses pattes s’enfoncèrent dans les feuilles, son poil se hérissa tout au long de son échine et, sans qu’il le veuille seulement, un long feulement rauque sortit de son gosier. De son côté, la fillette était peut-être maigrelette, mais déterminée et armée. Elle s’adossa à la paroi de la tanière, là où elle avait imaginé le huchier fictif, et se prépara à la lutte. De part et d’autre, on hésitait un peu à lancer l’offensive … chacun était alourdi de galette et de beurre frais (ils s’étaient tant goinfrés qu’ils avaient l’impression désagréable d’avoir des cailloux dans l’estomac), ce qui n’incite pas à la bagarre. Et puis un mauvais coup est certes vite donné, mais aussi vite pris !
Mais tandis qu’ils se toisaient ainsi, une grosse voix passablement endormie, mais sonore, grondante, caverneuse, retentit dans la tanière !

(épisode suivant)

6 réflexions sur “l’histoire du Petit Louveteau gris (épisode 5)

  1. Milton dit :

    Le suspens est terrrrrible !!!
    Bravo

  2. L’autopsie confirmera qu’il y avait bien 7 cailloux dans l’estomac !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :