un ange

Poster un commentaire

24/12/2013 par carnetsparesseux

Un ange a dormi dans mon lit, tombé des cieux pile à minuit
un ange au creux de mon plumard
je rêve pas et c’est beau à voir : si tu m’crois pas regarde donc
une plume dépasse de l’édredon.

y’a pas qu’les anges qui perdent des plumes après trois bières et un picon
témoins les dindes et les oies blanches
les cailles les poules et les pigeons qui caquètent roucoulent et t’allument
et finissent saouls avant dimanche.

Si tu m’crois pas ben tu m’agace ceux là hé bien quoi tu sais bien
ceux là j’en laisse que la carcasse
et puis parfois un os au chien. Ces tendresses là ça délasse [ça s’remplace]
si tu sais pas ça tu sais rien.

Un ange a dormi dans mon lit tombé des cieux pile à minuit
un ange en aube et auréole
r’monté au ciel car ya école si tu m’crois pas regarde donc
il reste une plume sous l’édredon.

* * *
Une chanson qui prend un sens particulier ce soir de Noël, comme une sorte d’hommage à l’ange Gabriel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :